Rapprocher l’Europe des citoyens



Publié le vendredi 3 février 2017

#2

L’apport des politiques européennes aux citoyens et aux territoires doit être plus clairement perçu, expliqué, justifié. Un tel effet de rapprochement entre l’Europe et les citoyens peut être grandement favorisé, en France, par la réforme du mode d’élection des représentants au Parlement européen.
Je propose que les députés européens soient élus, au scrutin proportionnel, dans des circonscriptions correspondant aux actuelles grandes régions.

Cette réforme aura pour prolongement naturel d’inviter les députés européens à rendre compte de leur mandat, une fois par an, devant les conseils régionaux. Cet échange serait l’évidente occasion de faire apparaître, non seulement l’efficacité des élus au bénéfice de leurs électeurs, mais, plus généralement, l’intérêt, pour chacune des régions, des interventions de l’Europe.

Un tel lien privilégié entre l’Europe et les grandes régions trouve toute sa justification dans les responsabilités économiques que partagent ces deux échelons de l’action publique.

Parallèlement, je défendrai avec vigueur le maintien et le développement des politiques régionales de l’Union, notamment celles fondées sur les interventions des fonds structurels. Je m’opposerai à

toute mesure qui tendrait à substituer aux subventions les seules formes d’aide à caractère de prêts.

Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone