La culture, une exigence de l’humanisme républicain



Publié le vendredi 3 février 2017

#8

Pour les Radicaux, la culture est une condition nécessaire de l’épanouissement des individus et de leur capacité à vivre ensemble dans l’échange et le partage. Les politiques culturelles, nationales ou locales, doivent être promues avec détermination. Je propose :
• de fixer un objectif de 2%, à atteindre progressivement, pour la part du budget national consacrée à la culture (1,1% aujourd’hui) et aux activités culturelles, en France comme à l’étranger (centres culturels, bibliothèques françaises, etc.).

• de favoriser l’émergence de lieux de culture et d’incubateurs culturels, en proposant des espaces communs, durables ou éphémères, aux artistes locaux et méconnus pour leur permettre de gagner en visibilité et de faire vivre la culture à l’échelon local.
• de développer les œuvres partagées qui permettent aux habitants de créer avec des artistes locaux, de désacraliser l’œuvre artistique et d’améliorer le cadre de vie des habitants.
• de diversifier les sources de financement des évènements culturels, musicaux et artistiques.
• d’ouvrir les bibliothèques et médiathèques publiques le dimanche.
Les bibliothèques et médiathèques sont actuellement saturées. L’ouverture dominicale des bibliothèques universitaires, des bibliothèques, médiathèques et des lieux culturels en général constitue une nécessité, notamment pour les étudiants.

Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone