Défendre et promouvoir la laïcité



Publié le vendredi 3 février 2017

#6

La loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État est le socle sur lequel repose le principe de laïcité. Aucune « Charte de la laïcité » ne saurait se substituer à cette loi fondamentale. Les débats qui ont agité notre pays, depuis le début des années 2000, ont montré que le consensus républicain s’est progressivement délité. Il est nécessaire de réaffirmer avec force l’attachement de la France à cette loi et à ses principes.

Avec le PRG, je propose en conséquence les mesures suivantes :
L’inscription dans la Constitution des principes posés aux articles 1 et 2 de la loi de 1905
La création d’une mission interministérielle à la Laïcité
• La mission interministérielle à la laïcité veillera à la défense et à la promotion du principe de laïcité. Elle remplacera l’Observatoire de la Laïcité. La mission veillera à ce que la politique éducative, civique et culturelle du Gouvernement tienne compte de tous les aspects de la laïcité, de la liberté de conscience et de l’enseignement concret des principes républicains. La France doit également défendre ce principe républicain au sein des institutions européennes.
• La création d’une Maison de la Laïcité dans chaque Région
L’inscription de la laïcité au patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO

Ainsi que les mesures complémentaires suivantes :
• sortie graduelle et négociée du régime dérogatoire des cultes en Alsace et en Moselle
• abrogation du délit de blasphème en Alsace-Moselle
• réglementation de la présence des fonctionnaires en service dans les cérémonies religieuses de nature à garantir la neutralité de l’Etat,
• fin de la reconnaissance mutuelle des diplômes entre la France et le Vatican

Partager l'articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone